Bandeau haut 1200 av19

Les motifs de consultations

 

- Angoisses/stress/surmenage/préparations aux examens
- Maux de dos/ douleurs vertébrales : 
  cervicalgies/dorsalgies/lombalgies/sciatique

- Douleurs articulaires :arthrose/arthrite
- Déséquilibres digestifs 
- Déséquilibres hormonaux
- Déséquilibres des voies ORL
- Troubles de la circulation sanguine/lymphatique
- Accompagnement d'un traitement médical
- Accompagnement du sportif
- Apaisement émotionnel 
- Stimule l'immunité

Image pieds

Les actions

Les actionsDécouvrez la Réflexologie Plantaire et venez à ma rencontre !
Utilisée depuis plusieurs millénaires, la réflexologie plantaire est une méthode de médecine douce. Les médecines naturelles se basent sur le fait que le corps reste une entité dynamique, douée d’intelligence et capable d’autorégulation.

La réflexologie est une thérapie manuelle qui intègre le terrain tout entier de la personne sur lequel se sont parfois  développés certains symptômes et permet de soulager de nombreux maux quotidiens.

La réflexologie plantaire considère donc que les pieds reflètent la représentation miniaturisée du corps humain. Chaque zone plantaire, que l’on appelle zone réflexe, correspond à une partie de l’organisme. Ainsi la voute plantaire et le dessus du pied, grâce à leur cartographie, sont le terrain de manipulations. Ces manipulations  peuvent mettre à jour des zones douloureuses, auxquelles le patient réagit. Elles indiquent un dysfonctionnement plus ou moins profond et servent à détecter mais aussi à traiter. La pression tonique exercée sur ces zones  mobilise les déchets et améliore la circulation sanguine et nerveuse, rééquilibre les énergies, et engendre une relaxation profonde et revitalisante. Tous les systèmes physiologiques sont touchés à travers ces zones.
Chaque personne vit les résultats de sa séance à son rythme. Parfois, quelques séances rapprochées sont judicieuses pour commencer. Une régularité des séances apporte néanmoins une constance en terme de bien-être et de  régulation des troubles.

Rappels sur la réflexologie plantaire :

ImagesPour évoquer la réflexologie, il faut rappeler ce qu’est l’homéostasie. Pour faire simple, lorsque l’on évoque une médecine naturelle, on intègre que le corps est une entité cohérente et dynamique dotée de fonctions d’autorégulation. Cet organisme va chercher l’équilibre, va chercher à se battre, cet équilibre, c’est l’homéostasie.

Le maintien de cet équilibre lui confère des facultés d’autorégulation extrêmement efficaces. Le terrain tout entier où se développent certains symptômes est pris en considération. La réflexologie cherche à soutenir l’organisme. En médecine naturelle, on investit la santé : on cherche à augmenter la vitalité et à stimuler les fonctions internes.

Lorsque je reçois un patient, l’écoute est primordiale. Le ressenti des symptômes, l’expression utilisée, tout est une information. On écoute le malade, pas la maladie ! L’approche de la réflexologie plantaire est intéressante : Le pied est un membre  loin de la conscience, or tous les systèmes du corps, respiratoire, urinaire, génital, nerveux, articulaire, circulatoire vont être touchés indirectement par le réflexologue. La stimulation de toutes les zones du corps est faite sans affronter le patient. L’approche est douce presque inconsciente…

 En réflexologie plantaire, le dessous, le dessus du  pied représentent la miniaturisation des tous les éléments de ce corps. Ces zones sont appelées zones réflexes, elles vont réagir sous mes doigts, elles vont me faire intéragir avec le patient, vont conforter mon ressenti, et faire progresser chacun de mes gestes sur des zones aussi dites métaboliques.

Vers 2330 avant JC, est retrouvé à Saqqarah en Egypte, un sarcophage où sont représentées (ANKHMAHOR) des scènes d’accouchements, de pharmacologie et sur son tombeau, une reproduction de réflexologie plantaire et palmaire. On trouve de la même façon, des écrits de pratique de réflexologie en Chine, 4000 ans avant notre ère, au Japon vers le 8ème siècle de notre ère…

Puis en Europe, l’Allemagne se démarque par les travaux de certains médecins au 19 ème siècle. Enfin, aux Etats-Unis, le Dr Fitzgerald découvre par hasard des soulagements créés par des pressions soutenues et surtout une certaine amélioration de zones d’origine douloureuse et rédige deux ouvrages à ce sujet en 1916 et 1917. Dans ces ouvrages il s’agit de lignes et de toucher de peau qui affectent les organes compris le long de ces bandes dessinées le long du corps. On suppose que les travaux de recherche continuent mais certainement ont été phagocytés par la découverte des prouesses des découvertes médicales de l’époque. C’est Eunice Ingham (1889-1974), kinésithérapeute qui va définitivement créer le mouvement. Le Dr Riley, son patron la soutiendra dans de nombreux travaux confirmant le fait que les pieds étaient plus sensibles que les mains.  Forte de son expérience sur des milliers de pieds, elle écrira quelques livres qui expliquent la thérapie zonale et transmet ses résultats à des milliers d’étudiants.  Elle ne s’arrêtera qu’à l’âge de 80 ans. Son neveu prend la relève est crée l’Institut international de Réflexologie. Son travail précis et concret a permis d’éveiller de nouveau en Chine les écrits ancestraux et ravivé la pratique et permis des hôpitaux de réflexologie.

Photo pieds

Vous pouvez également me contacter pour tout événement sportif. La réflexologie plantaire permet une récupération indéniable. Soit locale, si pieds et jambes ont été sollicités (courses/marches/randonnée/trail/parcours et compétitions de golf/vélo/équitation...), soit générale (actions globales de la réflexologie)

  • La réflexologie n'a pas pour but de se substituer au traitement médical prescrit par un médecin. 
  • Le praticien en réflexologie n'intervient qu'en complément d'un tel traitement et ne saurait le remplacer.